8.3
10

Note moyenne sur 175 avis

Réservation

Enfants de 2 à 12ans.
L'emplacement comprends 1 véhicule.

Du 8 juillet 2017 au 18 Aout 2017,
réservation du samedi au samedi uniquement.

Chargement en cours...
Camping les Ecrins
Avenue Pierre Sainte
05120 L'Argentière la Bessée
Port: 06 20 97 09 73
Tél : 04 92 23 03 38
E-mail : contact@camping-les-ecrins.com

Situé au coeur des Hautes Alpes

Situé au coeur des Hautes Alpes, entre le Parc National des Ecrins et le Parc Régional du Queyras, avec son climat méditerranéen qui revendique 300 jours de soleil par an, les amoureux de nature pourront profiter de la montagne au parfum de lavande.

Parc National des Ecrins 01

Les particularités de sa situation géographique et la singularité de ses relations avec les massifs voisins font du territoire du Parc national des Écrins un maillon original de la chaîne alpine. Le Dévoluy, le Vercors, Belledonne, le Queyras sont à portée de vue par-dessus les vallées qu'il côtoie.

Un carrefour biogéographique

Le territoire des Écrins est situé à l'ouest de l'axe de la chaîne alpine, ligne de partage des eaux entre les bassins du Rhône et du Pô. Les cols transversaux de Montgenèvre et de Larche permettent le passage d'un côté à l'autre de la chaîne. Les liaisons biologiques par les crêtes et les cols sont à l'origine de la répartition des espèces animales et végétales. Leur étude a permis de constater la position de carrefour géographique et biologique entre Alpes internes et externes et entre Alpes du Sud et du Nord.

Les cols de la Croix-Haute, de Bayard et du Lautaret marquent le début de la zone de transition entre Alpes du Sud et Alpes du Nord. Le Parc est aussi une zone de contact entre les massifs de la Vanoise au nord, du Mercantour au sud, du Queyras et du Piémont à l'est, du Vercors et du Dévoluy à l'ouest.

Parc National des Ecrins 02

La richesse patrimoniale du Parc national des Écrins est favorisée par cette position de carrefour biogéographique. Les vallées de la Durance set du Drac, le bassin du Trièves servent de voies de communication aux hommes, d'axes de migration aux oiseaux et permettent la remontée de la flore méridionale. Deux voies de pénétration se forment à l'extrémité sud du sillon alpin (dépression entre Préalpes et Alpes intermédiaires).

L'une passe par le col de la Croix-Haute et le Trièves, l'autre par le col Bayard et la vallée du Drac. Le troisième axe relie la vallée de la Durance au Val de Suse en passant par le col du Montgenèvre.

>>Pour en savoir plus